Symbole de la puissance du Grand Babu, le Goudgouz est vénéré par tous les babus, des plus simples au plus grands.
Personnage incontournable du feuilleton éponyme, le Boudin Sacré connaîtra bien des aventures, passant des mains de l'affreux Klakmuf à celles de nos amis. Conservé par Asti Spumante (qui le vendra à Mme Mouille-Farine à Madagascar et le fera copier à 500 exemplaires dans la même île), Furax réussira à le récuperer et fondé une secte néo-babu pour prendre le pouvoir lors des fêtes du Mastarapion le 4 mai en se revendiquant, comme détenteur du Goudgouz, l'envoyé du Grand Babu.

Ce dessous scène d'aoration du Boudin sacré sur le "Carmen Tessier".
Sans_titre