La plus chatoyante et la plus verdoyante de toutes les contrées que traverse le voyageur allant de Vladivostok à Léopoldville, le Périgord, qui doit son nom à un Prince russe dont les danse plopsviennes ravissent petits et grands, est la patrie de la truffe, du saut Périgueux et des périgourdins, sortes de matraques pour frapper tout autour de soi. Au coeur de cette contrée exquise de Dordogne qu'arrose la Futaise, Pastagnac-Roubignac, premier village de France, quand vous venez du village voisin, à la sortie du bord, tout juste après l'auberge de la langouste insolente, trois fusils et deux maillets dans le guide Michelin, se situe le château des Limaces, demeure du Vidame Jérémie d'Arpettade, de sa fille Yolande et leur serviteur Philodendron Plouc.
Ce village tient une place importante dans les folles aventures de Furax et de nos amis tant dans le Boudin Sacré, que dans le Gruyère qui tue ou encore dans La navrante comédie des proverbes, tirées des Fabuleux Méfaits de Furax.

limace